Top 5 des sports de glisse tendance à pratiquer cet été

Dès qu’on évoque les sports de glisse, on pense automatiquement à la poudreuse. Et pourtant, avec un peu de vent, une vaste étendue d’eau et quelques accessoires, les sports dits « de glisse » se pratiquent parfaitement en été. La preuve dans ces 5 pratiques qui suscitent un véritable engouement depuis quelques années déjà.

Le sport de glisse classique : le surf

surfeur-vague

Le surf est le sport de glisse le plus connu

En équilibre sur leurs planches, les surfeurs se laissent pousser par la force du vent. La taille des planches varie en fonction de celle des vagues. Les débutants privilégieront le malibu tandis que les longboard et shortboard permettent respectivement de chevaucher des petites et des grandes vagues.

Dans ce sport, l’essentiel est de ne jamais rester immobile mais aussi de savoir respecter la priorité. Le surfeur qui se situe le plus à l’intérieur par rapport à une vague est donc prioritaire pour la prendre. Il est également important d’observer comment les vagues déferlent, de s’informer sur la marée (montante ou non) et de faire attention aux courants.

Lorsqu’on observe les pros, glisser sur l’eau paraît d’une aisance déconcertante. Mais ça, c’est bien avant d’avoir essayé et d’avoir bu une tasse. Le surf est très technique. Il convient donc de bien observer les manœuvres et les mouvements corporels de ceux qui ont de l’expérience.

Décidé à prendre une vague ? Faites appel à votre sens de l’observation une fois de plus et repérez à quel niveau les vagues sont les plus fortes, donc capables de vous propulser vers la rive. N’attendez pas qu’une vague ait « cassé » pour ramer de toutes vos forces en prenant soin d’avoir de l’avance sur la vague. Le moment de vous lever est arrivé. Gardez l’équilibre en pliant vos genoux.

Plus d’infos sur le surf : http://www.surfshop.fr/surf-42

Le sport de glisse à sensation : le wakeboard

wakeboard-homme

Le wakeboard est le plus connu des sports de glisse tractés

Débarqué des Etats-Unis il y a quelques années, le wakeboard est une discipline assez facile à pratiquer. C’est comme un mélange de ski nautique, de surf et de snowboard. Cette fois, pas besoin de vagues mais d’une planche d’environ 132x33cm, dotée d’une fixation pour les pieds. Le pratiquant est alors tracté par un bateau voguant à 35km/h, via une corde d’environ 15 mètres. Le foilboard est assez similaire, à la différence près que la tractation se fait par un scooter des mers.

Chaque sportif se laisse emporter par son inspiration du moment. Si les novices préfèrent généralement se laisser tirer tranquillement (garder l’équilibre et bien se maintenir à la corde n’est déjà pas facile au début), les autres pourront exécuter différentes figures. Quelques sauts, la corde tenue d’une seule main… C’est à chacun son style.

Bien sûr, la sécurité sera de rigueur : casque, gilet et veste ont autant d’importance que les planches et les palonniers.

Plus d’infos sur le wakeboard : http://www.surfshop.fr/sport-nautique-tracte-421/wakeboard-3

Le sport de glisse dans le vent: le kite surf

kitesurf

Prêt à décoller dans les airs avec votre planche de kitesurf ?

Les amateurs de sensations fortes apprécieront cette pratique à coup sûr. Elle est bien loin l’époque où vous faisiez voler des cerfs-volants au gré du vent. En vous adonnant au kitesurf, c’est vous que le cerf-volant fera voler au-dessus de l’eau.

Très tendance, ce sport n’en est pas moins difficile. L’idéal est d’apprendre d’abord à maîtriser le cerf-volant (le kite donc) sur la terre ferme. Une fois que vous aurez appris à résister au vent, à garder votre sang-froid et votre équilibre même si la nature semble tout à coup se déchaîner, lancez-vous à l’eau.

Vous pourrez opter pour des planches foil, reconnaissables à leurs mâts dotés d’ailettes. Vous allez prendre un peu plus de vitesse en vous élevant au-dessus de l’eau. Si la mer est agitée ou que le vent est fort, les débutants feront mieux de s’abstenir. Aussi agréables que soient les sensations extrêmes éprouvées, cette discipline reste dangereuse. Une fois encore, prévoyez des équipements qui assureront votre protection.
Plus d’infos sur le kitesurf : http://www.surfshop.fr/kitesurf-205

Le sport de glisse à voile : le wind surf

windsurf

Pas de windsurf sans voile !

Le windsurf nécessite avant tout de bons réglages : placer le wishbone à la hauteur des épaules, s’assure que les straps soient bien écartés pour avoir plus de contrôle, reculer le pied de mât (pas trop quand même) pour gagner de la vitesse… Mais bien sûr, il faudra aussi choisir la voile adaptée. Certaines sont prévues pour les débutants, d’autres permettent de mieux slalomer, d’autres encore sont optimisées pour le freeride.

Après, il faut apprendre à utiliser votre corps. Déjà, votre poids devra plus être mis sur le pied arrière afin d’éviter que vous ne soyez catapulté par un excès de vitesse. L’appui sur l’avant se fera surtout avant de changer la manœuvre. Le pied avant vous servira à contrôler la planche, l’arrière contrôlera plutôt votre direction. Les jambes jouent également un rôle important : l’avant est généralement tendu mais l’arrière doit rester fléchi. En fait, la posture va garantir votre stabilité. C’est un peu comme faire du skate, mais sur l’eau.

Plus d’infos sur le windsurf : http://www.surfshop.fr/windsurf-134

Le sport de glisse tranquille : le stand up paddle

standuppaddle-femme

Pour vous initier aux sports de glisse, le sup est le sport idéal.

Le stand up paddle (SUP) ne requiert pas un très vaste spot. Du moment que vous pouvez avancer et faire demi-tour, l’espace sera bon. Ce sport ludique peut se pratiquer en eau douce. Debout sur une planche de surf, vous allez pagayer à votre rythme. Mais les plus affûtés ne se contentent pas de longer un cours d’eau calme. Il est en effet possible de surfer sur des petites vagues, de s’embarquer dans l’exploration des environs, de s’adonner aux beach-races….

La prise de vitesse se fait avec un peu d’huile de coude. Libre à vous de choisir entre une planche rigide ou une autre gonflable. La pagaie doit être adaptée à son utilisateur. La règle de base est pour choisir la longueur idéale est : votre taille + environ 15cm. A défaut, prenez un modèle réglable.

Plus d’infos sur le stand up paddle : http://www.surfshop.fr/stand-up-paddle-352

Latest Comments
  1. Chloé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *