Zoom sur la cuisine japonaise : le maki, le sushi, et le sashimi

A moins que vous n’ayez une licence en japonais, les noms des plats que vous entendez dans votre bar à sushis préféré vous intriguent surement. Vous avez même peut-être peur de faire une erreur devant le vendeur en demandant des « sushis » alors que vous pointez du doigt des « sashimis ». Observons d’un peu plus près 3 spécialités nippones dont vous raffolez sûrement : le maki, le sushi, et le sahimi.

sushi-maki-sashimi

Vous ne confondrez plus jamais sushis, makis, et sashimis !

Le plus connu : le sushi

Le sushi est sûrement le plat le plus connu, et pour cause : la plupart des plats que vous verrez en magasin ou dans les bars à sushis sont des sushis ! Il en existe une variété innombrable.

Pour parler de sushi, il suffit en fait que le riz vinaigré typique des plats nippons soit recouvert par du poisson. Le poisson cru est bien souvent du saumon mais les japonais eux-mêmes ont créé des variétés de sushi plus ou moins farfelues en remplaçant le saumon par d’autres catégories de poissons ou crustacés. De même, la forme importe peu pour parler de sushi : carré, ovale, ou rond, on parlera toujours de sushi. Cependant, lorsqu’il prendra une forme de rouleau, on pourra aussi parler de maki !

Le maki : un rouleau de sushi

Le maki, ou pour être plus exact, makisushi est un rouleau de sushi. Il est une variété de sushi. Ce qui le distingue des autres sushis et sa forme ronde, mais surtout le fait que la garniture de poisson ne soit pas sur le sushi, mais à l’intérieur.

Au poisson, on peut aussi ajouter des légumes, et en fonction des combinaisons, on peut créer différentes sortes de maki : des makis au thon, à la crevette, à la sardine, au concombre, à l’aubergine etc.

Pour obtenir sa forme en rouleau, le maki est roulé dans une feuille d’algue séchée. La feuille d’algue,  ne se retrouve en revanche pas dans les sushis.

Le sashimi : le moins facile à réaliser

Le sashimi est bien différent du sushi. Il se compose exclusivement de fines tranches de poisson cru. Sashimi signifie en effet « corps taillé » en japonais. Il n’y a absolument pas de riz vinaigré dans le sashimi. Au japon, c’est un réel art culinaire qui nécessite plusieurs moins d’apprentissages pour acquérir les techniques de découpe et de présentation de ces petites bouchées de poisson.

Les principaux poissons utilisés sont le saumon, le thon, le maquereau, la dorade et la limande. Il existe aussi des sashimi de crustacés.

Alors, lequel de ces 3 plats allez-vous cuisiner ce soir ?


Le moment fun

Tubes rigolos, pilules du diable, biberons de billes multicolores, sucettes cerise chloro… chaque bout de chou trouvera forcément son bonheur parmi la longue liste de  bonbons rigolos. Parce que bonbon signifie plaisir mais aussi amusement.

Latest Comments
  1. Aurélie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *